• Alex 50km Lahti Champion
  • Skiers hiking up hill
  • Klister JR
  • Holding signs saying Canada, Thank you, Merci
  • Para-alpine skiing
    • Emily Young et Mark Arendz sur le podium du sprint de la Coupe du monde de biathlon para nordique au Japon

      14 mars 2019

       
      SAPPORO, Japon.— Emily Young et Mark Arendz se sont retrouvés sur le podium du biathlon pour une deuxième journée consécutive, remportant respectivement l'argent et le bronze en catégorie debout de la Coupe du monde para nordique à Sapporo, au Japon, jeudi.
      Young est montée à nouveau sur le podium après avoir remporté une médaille de bronze hier. L'athlète de 28 ans s'est classée deuxième au sprint jeudi, ce qui est le meilleur résultat de la saison. Arendz n'a pas réussi à égaler sa médaille d'argent de la première journée de la dernière Coupe du monde de la saison, mais il a réalisé l'une de ses meilleures courses de la saison pour décrocher le bronze.
      Young, de North Vancouver, a connu une journée parfaite au tir et a profité de skis rapides pour réaliser un temps de 18:32,7 pour la deuxième place du sprint féminin de cinq kilomètres.
      « Être sans faute au tir a définitivement fait la différence aujourd'hui », a dit Young. « Notre catégorie abonde de bonnes tireuses qui skient aussi vite. Aujourd'hui, j'ai décidé de partir en force, de pousser les skis et d'essayer de me détendre au champ de tir. »
      La double médaillée paralympique a reconnu que les skis rapides et le soutien de l'équipe l'ont aidée à monter sur le podium avec deux athlètes de l'Ukraine. Oleksandra Kononova a été parfaite au tir pour remporter la médaille d'or avec 17:40,1, tandis que Bohdana Konashuk a raté un tir lors de son dernier arrêt au champ de tir, la reléguant derrière Young en troisième place avec un temps de 19:18,0.
      « Nous avons tous eu des skis très rapides grâce à notre formidable équipe de techniciens, » dit Young. « L'ambiance d'équipe que nous avons ici est difficile à battre, et cela nous stimule avant même d'arriver à la ligne. »
      La coéquipière de Young, Brittany Hudak, de Prince Albert, en Saskatchewan, a terminé à une place du podium, en quatrième place pour la deuxième journée consécutive. L'athlète de 25 ans a terminé à deux secondes d’une médaille avec un chrono de 19:20.2 après avoir atteint les 10 cibles.
      Ce n'était peut-être pas une victoire, mais Mark Arendz a réalisé l'une de ses meilleures performances dans une course de biathlon serrée. L’athlète de Springton, à l'Île-du-Prince-Édouard, a été parfait au tir et a bien skié sur 7,5 kilomètres pour afficher un temps de 18:25,6.
      « C'était l'une des meilleures courses que j'ai eues de toute l'année en biathlon », a dit Arendz, qui a eu du mal à trouver sa confiance au tir au Japon. « Je me sentais plus à l'aise au champ de tir, et capable de repousser un peu les limites aujourd'hui.
      « La course d'hier m'a vraiment aidé à monter mon niveau et j'ai beaucoup mieux skié. C'était une excellente façon de terminer la saison de biathlon avec l'une des courses les plus serrées de l'année entre les trois premiers.»
      Avec seulement cinq secondes d'écart entre le premier et le troisième, Benjanmin Daviet, de France, a balayé les courses de biathlon au Japon, remportant l'or avec un temps de 18:16,0.
      Le Norvégien Nils-Erik Ulset a également été parfait au tir pour battre Arendz pour la médaille d'argent avec un temps de 18:23,5.
      Derek Zaplotinsky, de Smoky Lake, en Alberta, était le seul autre Canadien à prendre le départ jeudi et a terminé sixième dans la course de ski assis masculin de 7,5 kilomètres avec un chrono de 25:26,2 (0+3).
      La Coupe du monde para nordique se poursuit samedi au Japon avec la première de deux courses de ski de fond.
      Résultats complets de la Coupe du monde para nordique:https://bit.ly/2HeY98v
       
      SFC est l’organisme directeur du ski de fond au Canada; sport d’hiver et activité de loisir par excellence pratiqué annuellement par plus d’un million de Canadiens. Ses 60 000 membres regroupent des athlètes, des entraîneurs, des officiels et des skieurs de tous âges et de tous niveaux y compris ceux des équipes nationales de ski de fond et de ski paranordique. Avec le soutien de ses partenaires d’entreprise, Haywood Securities Inc., AltaGas Swix et Lanctôt Sports, ainsi que le gouvernement du Canada, le Comité olympique canadien, le Comité paralympique canadien, À nous le podium et B2Dix, SFC forme des champions olympiques, paralympiques et mondiaux. Pour plus d’information sur SFC, veuillez nous visiter à www.cccski.com.