La Canadienne Dahria Beatty prend le 24e rang à la Coupe du monde de ski de fond à Lahti

    9 février 2019

    LAHTI, Finlande—Dahria Beatty Dahria Beatty était la seule Canadienne à participer à l’épreuve de sprint féminin style libre et a terminé en 24e place à Lahti, en Finlande, samedi.
     
    L’athlète olympique basée à Whitehorse a achevé sa dernière préparation pour les Championnats du monde avec une solide performance sur la piste vallonnée de Lahti. Vingt-cinquième de la qualification lui permettant d’accéder aux rondes éliminatoires avec les 30 premières, Beatty a égalé les foulées de plusieurs des meilleures sprinteuses au monde.
     
    «J’étais assez satisfaite de ma qualification. J'ai réussi à bien exécuter mon plan de match », a déclaré Beatty, qui a tiré profit de ses trois expériences antérieures de course à Lahti, mais ne s'était jamais qualifiée pour les manches.
     
    «Je me sentais confiante en pensant à aujourd’hui que si je prenais ce que j’ai appris des années précédentes et si je m'en tenais à mon plan, je pourrais accéder aux manches.»
     
    L'athlète de 24 ans avait se sentait bien avant son quart de finale sur la piste rapide de 1,4 kilomètre, mais n'a pas réussi à être une des deux premières athlètes qui accèdent au tour suivant après une manche serrée.
     
    «J'étais contente de comment mon corps se sentait en ski aujourd'hui durant ma vague, mais je me plaçais dans des positions où je me retrouvais un peu coincée. Le dernier virage en haut de la grande montée est toujours un point décisif sur ce parcours. J'ai essayé de garder contact là pour la fin, mais le groupe était un peu trop dispersé au sommet», a ajouté Beatty.
     
    « Ce n’était peut-être pas la meilleure tactique aujourd’hui, mais je sens que ma condition physique est de retour à son meilleur après notre camp d’entraînement à Davos, ce qui me donne confiance pour les Championnats du monde. »
     
    La Norvégienne Maiken Caspersen Falla a remporté le sprint de samedi. L’Américaine Sophie Caldwell a décroché la médaille d’argent tandis que la Suédoise Maja Dahlqvist a terminé troisième du podium féminin.
     
    Chez les hommes, Evan Palmer-Charette était le seul Canadien à prendre le départ et a terminé 67e de la qualification.
     
    Le Norvégien Johannes Hoesflot Klaebo a remporté la médaille d’or.
     
    SFC est l’organisme directeur du ski de fond au Canada; sport d’hiver et activité de loisir par excellence pratiqué annuellement par plus d’un million de Canadiens. Ses 60 000 membres regroupent des athlètes, des entraîneurs, des officiels et des skieurs de tous âges et de tous niveaux y compris ceux des équipes nationales de ski de fond et de ski paranordique. Avec le soutien de ses partenaires d’entreprise, Haywood Securities Inc., AltaGas Swix et Lanctôt Sports, ainsi que le gouvernement du Canada, le Comité olympique canadien, le Comité paralympique canadien, À nous le podium et B2Dix, SFC forme des champions olympiques, paralympiques et mondiaux. Pour plus d’information sur SFC, veuillez nous visiter à www.cccski.com.