• Alex 50km Lahti Champion
    • À Johannesburg, l'AMA devrait adopter un code antidopage plus sévère

      11 novembre 2013

      L’Agence mondiale antidopage se réunit du 12 au 15 novembre à Johannesburg en Afrique du Sud, pour une Conférence mondiale sur le dopage dans le sport. Ce sera l’occasion d’instituer de nouvelles règles en matière de prévention, de contrôle et de sanction. En marge de cette conférence, il y aura aussi l’élection du nouveau président.
       
      Après l’affaire Lance Armstrong et plusieurs cas de dopage dans toutes les disciplines, l’Agence mondiale antidopage (AMA) s’apprête à faire des changements radicaux. Elle envisage de mener des tests de façon plus intelligente et surtout de sanctionner plus sévèrement les fautifs. Sans compter qu’elle tentera de détecter les tricheurs dans le cadre d’enquêtes plus poussées.
       
      Un changement de stratégie qui ne fera donc plus appel uniquement aux contrôles, mais qui tentera d’obtenir des informations sur les athlètes avec des enquêtes de type policières. L'AMA veut aussi étendre les pouvoirs des agences antidopage afin qu’elles puissent punir plus sévèrement l’entourage des athlètes qui facilite la triche...