• Alex 50km Lahti Champion
    • Beckie Scott et Sara Renner, nommées sur la liste des Femmes les Plus Influentes du Sport en 2008

      29 janvier 2009

       La participation aux Jeux olympiques/paralympiques est le dénominateur commun de la liste des femmes les plus influentes du sport et de l’activité physique en 2008

       

      Ottawa (Ontario) . . .  L’influence des Jeux olympiques et paralympiques est indéniable sur la liste des femmes les plus influentes du sport et de l’activité physique en 2008, depuis la participation aux Jeux olympiques ou paralympiques de Beijing jusqu’à l’organisation et la préparation des Jeux d’hiver de 2010 à Vancouver. 

       

      Cette liste a été préparée par l’Association canadienne pour l’avancement des femmes, du sport et de l’activité physique (ACAFS). La liste de 2008 contient vingt noms de femmes qui ont fait leur marque en tant qu’universitaires, athlètes, gestionnaires, militantes, communicatrices, entraîneures, dirigeantes, agentes de financement, directrices, officielles, psychologues et bénévoles. La présence de leur nom sur cette liste témoigne de l’influence de leurs activités en 2008.

       

      Cette liste des femmes les plus influentes publiée par l’ACAFS en est à sa septième édition. Nicole Smith, de Fredericton, au Nouveau-Brunswick, présidente du conseil d’administration de l’ACAFS, précise à quel point la liste illustre bien la portée du sport et de l’activité physique au Canada. « Les femmes ont contribué énormément aux succès sportifs du Canada aux Jeux olympiques et paralympiques de Beijing. En outre, plusieurs femmes influentes jouent un rôle de chef de file dans la préparation et la présentation des Jeux d’hiver de 2010 à Vancouver. Il est intéressant de voir le vaste éventail de femmes qui figurent sur la liste, depuis les jeunes athlètes aux femmes qui font encore de la compétition au niveau maître, sans compter toutes celles qui contribuent aux nombreux autres aspects du sport et de l’activité physique. L’abondance de femmes qui ont décidé de s’impliquer, tant au niveau national qu’international, permet également aux femmes de laisser une marque ineffaçable sur la scène mondiale du sport. »

       

      Les femmes suivantes ont été associées aux Jeux de Beijing : Carol Hunyh, médaillée d’or; Chantal Petitclerc, athlète de l’année; Jujie Luan, escrimeuse et entraîneure; Penny Werthner, psychologue du sport; Carol Assalian, directrice exécutive de la préparation olympique du COC; Sylvie Bernier, chef de mission du COC; Slava Corn, officielle, ainsi que Robin Brown et Marie-José Turcotte, communicatrices.  Les femmes suivantes ont une influence directe sur les Jeux de 2010 : Cathy Priestner Allinger, vice-présidente

      exécutive des Jeux paralympiques et de la gestion des sites du COVAN; Donna Wilson, vice-présidente exécutive de la main-d’œuvre et de la durabilité du COVAN.


      La liste contient aussi de nouveaux noms, comme par exemple Mary Bluchardt, membre du groupe d’experts et d’expertes sur le modèle de développement à long terme de l’athlète; Abby Hoffman, d’Ottawa, pour ses efforts ayant permis d’inclure des femmes aux comités de l’Association internationale des fédérations sportives
      ; et Helly Visser, de Calgary, coureuse de catégorie maître âgée de 74 ans.

       

      D’autres femmes ont déjà figuré sur la liste, notamment Melody Davidson, directrice générale et entraîneure de l’équipe nationale de hockey féminin; Sheryn Posen, directrice de l’exploitation du Panthéon du sport canadien; Carla Qualtrough, présidente du Comité paralympique canadien; Sara Renner, skieuse et militante pour les changements climatiques; Jane Roos, l’agente de financement qui continue à encourager le soutien financier pour les athlètes d’élite canadiens; et Beckie Scott qui contribue grâce à son travail au sein de conseils d’administration.

       

      Les femmes dont l’influence commence à faire parler ont été regroupées sous l’appellation de « femmes à surveiller ».  L’équipe canadienne féminine de saut à skis figure sur cette liste en raison de la bataille juridique qu’elle a menée pour que son sport soit inclus au programme des Jeux olympiques d’hiver de 2010 à Vancouver. Kristi Richards, de Pemberton, en Colombie-Britannique, paraît également sur cette liste à cause de ses efforts pour venir en aide aux autres par le biais de son fonds de dotation Supporting the Dream. 


      Les femmes les plus influentes de 2008 sont, en ordre alphabétique :

      Carol Assalian, Ottawa (Ontario)

      Sylvie Bernier, Rosemère (Québec)
      Mary Bluechardt, St. John’s (Terre-Neuve)

      Robin Brown, Toronto (Ontario)

      Slava Corn, Toronto (Ontario)

      Melody Davidson, Calgary Alberta)

      Abby Hoffman, Ottawa (Ontario)

      Carol Huynh, Calgary (Alberta)

      Jujie Luan, Edmonton (Alberta)

      Chantal Petitclerc, Montréal (Québec)

      Sheryn Posen, Toronto (Ontario)

      Cathy Priestner Allinger, Vancouver (Colombie-Britannique)

      Carla Qualtrough, Vancouver (Colombie-Britannique)

      Sara Renner, Canmore (Alberta)

      Jane Roos, Toronto (Ontario)

      Beckie Scott, Panorama (Colombie-Britannique)

      Marie-José Turcotte, Montréal (Québec)

      Helly Visser, Calgary (Alberta)

      Penny Werthner, Ottawa (Ontario)

      Donna Wilson, Vancouver (Colombie-Britannique)


      Femmes à surveiller

      Équipe canadienne féminine de saut à skis

      Kristi Richards, Pemberton (Colombie-Britannique)


      Plusieurs femmes dont le nom figure sur la liste de l’ACAFS ont été portées candidates par des collègues et le grand public. La liste finale a été compilée par le comité de sélection de l’ACAFS à partir des candidatures reçues du public et des recommandations d’éminents

      chefs de file du domaine du sport et de l’activité physique. Le comité a examiné les candidatures et a fait son choix en se fondant sur l’étendue des activités au calendrier de 2008.

       

      Vous trouverez des photos et la biographie des femmes influentes sur le site : http://www.caaws.ca/influentialwomen/f/2008/liste.htm


      À propos de l’ACAFS

      Chef de file du sport et de l’activité physique au Canada, l’ACAFS favorise les expériences de qualité et un soutien équitable pour les filles et les femmes. Elle a la vision d’un système de sport et d’activité physique dans lequel les filles et les femmes jouent un rôle actif. L’ACAFS, un organisme à but non lucratif, offre toute une gamme de services, de programmes et de ressources à tout un éventail de clients, dont des associations de sport et d’activité physique, des enseignantes et enseignants, des entraîneures et entraîneurs, des professionnelles et professionnels de la santé et des chefs de file dans le domaine du loisir. L’ACAFS travaille en étroite collaboration avec des organismes gouvernementaux et non gouvernementaux dans le cadre d’activités et de programmes qui favorisent les changements positifs pour les filles et les femmes au sein des grandes familles du sport et de l’activité physique. Pour plus de renseignements, rendez-vous sur le site www.caaws.ca.